Was ist das beste Tablet für Kinder http://onlinepillen.ch/viagra/ David Tennant zehnten Doktor

Torgau – ville merveilleuse du nord de la Saxe


En un clin d’œil, vous serez séduit par cette ville merveilleuse du nord de la Saxe, entourée d’agréables régions de forêts et de landes et au milieu de laquelle coule doucement l’Elbe. La silhouette de la vieille ville, surplombée par le Château Hartenfels et l’église Sainte – Marie, ne cesse de ravir le voyageur s’approchant par la route B87.

 

Torgau, c’est le nom d’une petite ville pittoresque de la Renaissance, un havre de paix où sont, de tous temps, venus se refugier des personnalité clés de notre histoire : Martin Luther, Lukas Cranach l’Ancien, Heinrich Schütz, Philipp Melanchton

La première mention de la ville date de plus de 1000 ans, et, depuis, son histoire est faite d’évènements qui rendent Torgau connue dans le monde entier.

 

Aux 15e et 16e siècles, Torgau devient une des résidences préférées des Princes de Saxe et le centre politique de la branche Ernestine de la maison de Wettin qui avait l’honneur d’élire le Roi. C’est à cette époque que l’on érigea le château Hartenfels qui compte parmi les beautés architecturales de la ville et en est l’attraction principale, avec son grand escalier extérieur en colimaçon, ses fenêtres en saillie et sa fosse aux ours.

La chapelle du château, consacrée par Luther le 5 octobre 1544, est d’une importance majeure pour la Réforme, étant la première Eglise Protestante. Toutes les peintures ont été effectuées par Lucas Cranach l’Ancien.

 

Dans l’église Sainte-Marie se trouve le tombeau de la femme de Luther, Katharina von Bora.

 

En 1627, le premier opéra  en langue allemande, « Dafne“, a été présenté au public lors d’un mariage au château.

 

La place du marché et l‘hôtel de ville avec sa belle pièce en saillie et les ruines de l’église Saint-Nicolas (l’ancienne église catholique qui perdit sa fonction religieuse au cours de la Réforme) se situent à l’endroit le plus élevé de la ville.

Les marchands et les artisans fournissaient la cour des Princes électeurs et ont ainsi obtenu une certaine richesse grâce à leur fonction. Ils ont alors construit des bâtiments représentatifs de la bourgeoisie de l’époque et donné au centre ville son aspect si unique.

Mais la ville de Torgau n’échappa pas aux guerres nombreuses qui sévirent jusqu’au 19e siècle. Pendant la guerre de Sept ans, notamment, le château Hartenfels fut occupé par l’armée prussienne.

La position stratégique de Torgau, fit qu’en 1811, lors de son ascension, Napoléon y commença la construction d’une forteresse. Beaucoup de bâtiments du Moyen-Age furent alors détruits. Après le congrès de Vienne en 1815, Torgau, devenue Prusse et abritant désormais les garnison et l’administration de l’Empire, commence à prospérer énormément.

Le nom Torgau prendra malheureusement un goût amer avec la construction de la prison de la Wehrmacht dans l‘ancien fort de Zinna. Après 1945, la ville deviendra pendant un certain temps, le tribunal de guerre de la Wehrmacht puis un camp d’internement militaire soviétique.

Le 25 avril 1945, Torgau devient, pour une journée, le centre de l’attention internationale grâce à la rencontre de soldats américains et soviétiques sur l’Elbe. La poignée de main amicale sur les ruines du pont traversant l’Elbe est devenu un symbole de la volonté de paix entre les peuples. En souvenir de ce jour historique et selon son désir personnel, le vétéran américain Joe Polowsky est enterré à Torgau et chaque année la ville commémore cette rencontre. 

Grâce à d’importants travaux de rénovation, Torgau a pu conserver et redécouvrir les vestiges de cette merveilleuse cité médiévale. Elle est de plus un point de départ idéal pour une visite de la région : Wittenberg, la ville de Luther; Leipzig, la ville de Bach; et Dresde, la splendide ville royale.   

 

Bienvenue à Torgau!